Aides diverses aux familles

You are here: Home - Notre action - Aides diverses aux familles

Parallèlement aux actions touchant à l’éducation, nous intervenons assez régulièrement auprès de familles démunies. Et les motifs sont divers et nombreux.

 Sur un plan médical : nous organisons  des visites chez des médecins, des dermatologues,  des dentistes, des physiothérapeutes. Diverses autres aides médicales sont apportées : frais hospitaliers, analyses,  soins  dentaires. Nous soutenons parfois des opérations ou finançons des traitements.

Nous avons par exemple été amenés  à financer des frais d’analyse et d’hôpital  pour un petit garçon de 5 ans qui, souffrant d’une anémie sévère, devait être transfusé d’urgence. Comment ne pas faire quelque chose en pareil cas?

En avril 2010 nous avons lancé un appel à la solidarité pour un jeune homme de 17 ans, Mohammed, qui, tombé d’un tracteur, avait dû être amputé de la jambe gauche. Les fonds collectés ont permis de réaliser l’opération préliminaire à la pose d’une prothèse, les frais de voyage et d’hospitalisation au Caire. Une association allemande a fort heureusement  trouvé une prothèse auprès d’une firme  et il n’a donc pas fallu la financer.

Prothèse Mohammed1

Mohammed muni de sa nouvelle prothèse

Nous avions précédemment acheté des fauteuils roulants pour des jeunes gens handicapés. Il était urgent de remplacer le leur…Une amie de l’association  a apporté, fin 2014, un fauteuil roulant pour un jeune enfant. Début 2014, c’était un déambulateur perfectionné qui nous était remis par une autre amie.

Un grand merci à elles deux!

Nous sommes souvent interpellés pour des situations particulières où des bébés n’ont pas le lait qu’il leur faudrait dans des familles démunies ou parce qu’ils ne sont pas en bonne santé. Des mamans  n’ont pas de lait (ou leur lait n’est pas assez nourrissant). Parfois elles sont abandonnées et se retrouvents ans ressources. Parfois malheureusement elles décèdent laissant un nouveau-né sans le lait maternel indispensable. Quand nous le jugeons nécessaire nous intervenons.

Chaque mois, nous remettons aux femmes des cours d’alphabétisation des colis contenant des produits alimentaires ou des produits d’hygiène.

P1320573 Ingrid (Copier)

Foyers égyptiens :

Fin 2010 la maison de la famille Tayyeb (que nous suivons depuis des années) s’est effondrée. Après avoir logé provisoirement les parents et les 7 enfants dans un minuscule deux pièces, nous avons décidé de vous lancer un appel aux dons pour reconstruire leur maison et l’équiper à nouveau des ventilateurs et de l’indispensable réfrigérateur.

DSCN0949 (Copier)

                                                             Frigo, ventilateur, meubles, tout était tombé dans le trou !

CIMG1867 (Copier)

P1010908 (Copier)

Juste avant l’été le toit était terminé et ils ont pu réintégrer leur maison. Leur bonheur était palpable et c’était grâce à vous!

Nous avons aussi  équipé des familles  avec des ventilateurs et des réfrigérateurs (l’été est très chaud et les conditions de vie deviennent alors  insupportables pour les plus pauvres). Les réfrigérateurs  leur permettent  de mieux conserver le peu d’aliments dont ils disposent.

Aides diverses :

Il nous arrive de payer des factures d’électricité avant qu’elle ne soit coupée dans la maison. Et puis il y a de (trop) nombreuses coupures d’électricité. Dans les maisons le soir il fait alors totalement nuit et il n’est plus possible de préparer le repas, ni pour les enfants d’apprendre leurs leçons. Alors nous avons acheté quelques lampes sur batterie. Elles permettent un peu d’activité et de vie dans la maison.

Lors de nos séjours, nous trions,  lavons, recousons, classons….Aucun risque de s’ennuyer!

P1030236 (Copier)

Nous faisons régulièrement des distributions de vêtements aux familles ou dans les villages. Certains enfants ne peuvent aller en classe, faute de disposer de vêtements en état correct… En France nos armoires   débordent alors qu’eux, souvent,  manquent du plus strict nécessaire.

Un hiver , nous avons pu constater que les enfants soignés à l’hôpital de Gourna  manquaient cruellement de couvertures. Nous nous sommes regroupés pour en fournir au service des enfants .

Après les  récents événements politiques, la situation économique des familles est devenue encore plus catastrophique: plus de ressources. Les touristes avaient déserté l’Egypte.
Les familles ayant besoin d’aide,  fin août 2013 nous vous avons lancé un SOS colis alimentaires et avons fait préparer des colis d’un montant de 10€ chacun. Grâce à vous, nous avons reçu de quoi préparer environ 420 sacs. Nous remercions tous ceux qui ont bien voulu nous y aider.

Nous avions dit que ces distributions auraient une fin et nous en avions précisé le terme, mais il n’est pas facile d’arrêter une telle action !

P1140815 Ingrid (Copier)

Pour les fêtes du Ramadan nous organisons une distribution de viande et de friandises pour les enfants.  Tous, même les plus démunis, ont droit à vivre la Fête.

En 2014 nous avons pu,  encore grâce à vous ,  sortir de l’ornière notre fidèle chauffeur de taxi Monsieur Mohammed. Un tracteur, conduit par un gamin, lui avait brutalement coupé la route et son taxi était totalement inutilisable. Comment faire vivre une famille nombreuse quand on perd son outil de travail et qu’aucune assurance n’est là pour vous indemniser ? Le taxi a été réparé et semble flambant neuf malgré ses trente et quelques années…

P1010139 (Copier)

Monsieur Mohammed ne pouvant le faire directement nous a demandé de tous vous remercier chaleureusement car il sait que sans vous, c’en était fini!

En 2013, nous avions remis deux brebis à une famille pour faire un test   En 2014, c’est un projet de micro élevage familial que nous avons monté pour lutter contre la malnutrition. Il sera d’une très grande utilité au vu des circonstances économiques actuelles.  Le retour de la grippe aviaire est venu contrecarrer notre projet d’un micro-crédit en volaille. En 2015, 15 familles ont reçu des brebis. Les familles rendront les premiers-nés de chacune des 2 brebis. Cela  permettra de donner par la suite des moutons à d’autres familles et de faire grandir le projet. (voir le projet de micro-élevage familial)

La petite Assmaa a été gravement brûlée dans un accident stupide.  Elle n’a que 9 ans ! Nous lui fournissons chaque mois une crème   conseillée par le Service des grands brûlés à Lille. Cela lui permet de dormir mieux. Mais il y a des brides de rétractation et peu à peu elle se recroqueville, a du mal à allonger le bras, à écrire. Nous n’avons pas les moyens de financer les nombreuses opérations qui seraient nécessaires. Que faire devant de tels drames?

Back to top